Le Président Jovenel Moïse rend hommage aux lauréats des examens d’État.

Le Président de la République, Son Excellence Monsieur Jovenel Moïse, accompagné du Premier ministre Jean Henry Céant et du ministre de l’Éducation Nationale et de la Formation professionnelle, Pierre Josué Agenor Cadet, dans une cérémonie organisée ce mardi 18 décembre 2018, au ciné Triomphe, a rendu un vibrant hommage aux 34 lauréats des examens d’État ( Bac, 9e, ENI, CEF). La participation du Chef de l’État à cette cérémonie à laquelle ont pris part, entre autres, le président du Sénat et de l’Assemblée nationale, l’Honorable Joseph Lambert, et plusieurs hauts cadres de l’Administration publique, est un témoignage éloquent de sa volonté d’encourager l’excellence et une réaffirmation de sa promesse d’oeuvrer à la construction d’un nouveau modèle de citoyens capables de participer efficacement à la matérialisation du projet de renouveau de la Nation.

Le Président Moïse qui a rappelé à tous l’importance de l’éducation dans la vie des jeunes, considérés comme le socle sur lequel repose l’avenir du pays, a également tenu à saluer l’engagement des parents au quotidien pour encadrer leurs enfants et les orienter vers la voie de l’excellence. Aussi, a-t-il fait remarquer que ces jeunes constituent un exemple vivant pour tous les jeunes écoliers désireux de faire de l’étude la boussole de leur réussite.

Saluant le travail de ces jeunes, malgré les difficultés encourues, le Chef de l’État croit que, pour développer le pays, il est impératif d’avoir des ressources humaines qualifiées. Aussi, a-t-il expliqué le sens de ses actions qui visent, en priorité, à redonner espoir et à offrir plus d’opportunités à la jeunesse haïtienne qui est le poumon de notre société. Le ministre de l’Éducation nationale et de la Formation professionnelle, Pierre Josué Agénor Cadet, voit dans la présence des plus Haut dignitaires de la Nation à cette cérémonie, la manifestation d’un intérêt particulier pour le secteur éducatif. Aussi, a-t-il salué les supports accordés par l’Administration Moïse-Céant à des institutions scolaires, notamment les écoles presbytérales, celles de confession protestante, ainsi que les écoles communales qui ont bénéficié du financement direct du gouvernement afin de permettre aux élèves nécessiteux d’avoir accès aux salles de classe et à une éducation de qualité.

Cette cérémonie est un signe que la République continue de tracer son chemin vers le renouveau. Ces lauréats qui sont également les produits de tant de sacrifices des parents, selon le ministre, doivent devenir des ambassadeurs du système et constituent déjà des modèles pour leur génération. Le ministre Cadet a émis le vœu que cette cérémonie d’hommage soit un signe d’engagement pour ces jeunes qui doivent redoubler d’efforts afin de vivre dans la discipline pour réussir également dans leur vie, tout en ayant la capacité de transformer les difficultés en opportunités.

Des bourses d’étude et des matériels didactiques ont été attribués à ces impétrants par le ministère qui s’est engagé à prendre en charge leurs études classiques et universitaires. Cette cérémonie dont les lauréats, symboles de diversité, en regard de leurs origines sociales et géographiques, s’est déroulée sous le signe de l’unité inscrite en toile de fond dans le discours du Chef de l’État qui a, une fois de plus, invité tous les secteurs de la vie nationale à un dialogue franc et sincère pour sortir le pays du marasme et avancer sur la voie du progrès et du développement durable.