Le Président Jovenel Moïse a posé la première pierre de la construction du micro parc industriel de Moreau/Camp-Perrin

Le Président de la République, Son Excellence Monsieur Jovenel Moïse, en présence du chef de la délégation de l’Union européenne en Haïti, Vincent Dégert, et de plusieurs membres du cabinet ministériel, a procédé, le vendredi 1er décembre 2017, à la pose de la première pierre de la construction du micro parc industriel de Moreau/Camp-Perrin conformément à sa vision de supporter les entreprises locales et de créer plus d’emplois afin de dynamiser l’économie du pays.

Dans son intervention, le chef de l’État a tenu à saluer le partenariat entre la République d’Haïti et l’Union européenne qui a permis de lancer ce vaste projet de construction, à terme, de 42 micro parcs industriels.

Il a également profité de l’occasion pour annoncer la construction des 40 kilomètres de route qui relient la section communale de Moreau à la ville des Cayes. Une démarche qui contribuera à améliorer considérablement le cadre de vie des habitants et à redonner leur dignité aux citoyens de cette région longtemps isolée du pays. De plus, la « Ravine sèche », dont les crues menacent constamment la population de Moreau, sera curée dans le cadre des actions de la Caravane du changement dans le Grand Sud.

Pour sa part, Vincent Dégert, chef de la délégation de l’Union européenne en Haïti, partenaire important à ce projet initié sous la présidence de Michel Joseph Martelly, dit constater que le Sud retrouve sa vitalité après le passage dévastateur de l’ouragan Matthew sur Haïti en octobre 2016. Aussi, croit-il que l’initiative de l’Administration Moïse-Lafontant visant à dynamiser la production nationale et à déconcentrer l’économie, aidera à reconquérir les filières perdues et retrouver des ouvertures sur les marchés étrangers.

La mairesse de Torbeck, Madame Guidylle Joseph, s’est, quant à elle, félicitée de cette initiative novatrice susceptible de donner une nouvelle image à sa commune et servir de modèle aux autres régions du département.

De son côté, le ministre du Commerce et de l’Industrie, Pierre Marie Dumeny, a fait ressortir l’importance de la matérialisation de ce projet d’envergure dans cette région reculée du département du sud. Ceci traduit la volonté de l’Administration Moïse-Lafontant de promouvoir la production locale et d’inciter la création de plus d’emplois en faveur de la population locale, a-t-il fait remarquer.