Communiqué relatif au projet de loi portant création de l’entreprise individuelle à responsabilité limitée et refonte du droit des sociétés.

Secrétariat général du Conseil des Ministres

 COMMUNIQUÉ

Projet de loi  portant création de l’entreprise individuelle à responsabilité limitée et  refonte du droit des sociétés.

Le Secrétariat général du Conseil des ministres informe la presse et le public en général de l’adoption, en conseil des ministres du mercredi 29 mars 2017, du projet de loi  portant création de l’entreprise individuelle à responsabilité limitée et  refonte du droit des sociétés.

En vue de ne pas se contenter des réformes partielles qui ont aujourd’hui rendu le droit des sociétés impraticable, ce projet de loi vise à opérer une réforme en profondeur de la législation régissant les entreprises commerciales. Le droit des sociétés anonymes se retrouve éparpillé dans une demi-douzaine de textes, obligeant le juriste, et surtout les entrepreneurs à jongler avec des textes dont ils ne savent pas clairement déterminer celui qui est en vigueur.

Pour remédier à ce problème, ce projet de loi réunit, en un texte unique, toutes les dispositions qui intéressent les entreprises individuelles et les sociétés commerciales. Le Titre III du Livre Ier du Code de Commerce est complètement refondu et il est désormais intitulé : « De l’Entreprise Individuelle à Responsabilité Limitée et des Sociétés ». Il constituera en effet l’unique référence pour rechercher la disposition légale régissant un point quelconque de la constitution ou du fonctionnement d’une entreprise commerciale. Ce qui représente un progrès notable pour le juriste ou l’entrepreneur qui simplifiera leurs recherches et économisera leur temps.

L’entreprise individuelle à responsabilité limitée appartient à une personne physique et est une entité dotée de la personnalité morale, titulaire de droits et d’obligations, lesquels forment un patrimoine indépendant et séparé des autres biens de la personne physique propriétaire de ladite entreprise. Elle peut réaliser toutes les opérations civiles et commerciales, fournir des services ou se livrer à toutes activités commerciales ou industrielles. Les personnes morales ne pourront ni constituer ni acquérir des entreprises de cette nature. L’entreprise individuelle à responsabilité limitée peut être transformée en société.

Désormais,  le patrimoine de l’entreprise sera distinct de celui de l’entrepreneur. Concrètement, l’actif de l’entreprise répondra seul de son passif. L’entrepreneur peut prendre des risques, le patrimoine de son conjoint qui exerce une profession séparée est protégé. Ces entreprises reçoivent un statut juridique, faisant sortir des milliers d’entrepreneurs de l’informalité. Cela permettra du même coup à ces entrepreneurs besogneux et anonymes d’accéder à la classe d’affaires, leur conférant reconnaissance et dignité, tout en diversifiant la composition de cette communauté d’affaires.

Ce projet de loi prévoit aussi des sanctions aux fondateurs, président, administrateurs ou gérants qui ne seront pas soumis aux exigences d’immatriculation, de dépôt ou d’inscription au Registre du Commerce ou à toute autre exigence de publicité. Ils seront punis d’une amende de trente mille gourdes à prononcer par le tribunal correctionnel. D’autres peines relatives aux  infractions commises sont également prévues.   

Soumis au vote du parlement, ce projet de loi enrichira et modernisera le Code de Commerce. Le droit des sociétés et des entreprises individuelles sera véritablement un outil au service des acteurs économiques et un facteur de facilitation pour la création d’entreprises.   

Port-au-Prince, le 19 juillet 2017

Fin.-


 Sekretarya Jeneral Konsèy tout Minis yo

KOMINIKE

Pwojè lwa sou kreyasyon antrepriz endividyèl ki gen responsablite limite ak fason pou sosyete anonim yo monte.

Sekretarya Jeneral Konsèy tout Minis yo ap enfòme Laprès ak piblik la alawonnbadè, jou ki  Mèkredi 29 Mas 2017 la, Konsèy tout Minis yo te adopte pwojè lwa sou kreyasyon antrepriz endividyèl ki gen responsablite limite ak fason pou sosyete anonim yo monte.

Nan sousi pou nou pa kontante selman sou ti bout refòm ki rann jounen jodi a dwa sosyete yo enpratikab,  pwojè lwa sa a vle fè yon gwo refòm nan lwa ki regle afè antrepriz komèsyal yo. Dwa sosyete anonim yo gaye nan yon demi douzèn tèks lwa ki oblije jiris yo, sitou antreprenè fonksyone avèk plizyè tèks yo pa konnen vrèman kiyès ki dwe aplike.

Pou rezoud pwoblèm sa a, pwojè lwa sa a fè yon sèl ak tèks ki gen pou wè ak tout dispozisyon ki konsène antrepriz endividyèl ak sosyete komèsyal yo. Tit III premye liv kòd komès la refèt nèt, kounye a, li rele : « Antrepriz Endividyèl avèk Responsablite Limite ak sosyete yo », nan lang fransè «  De l’entreprise individuel à Responsabilité Limité et des Sociétés ».  Kòd sa a pral reprezante sèl referans kote nou kapab chèche konnen ki dispozisyon legal pou monte epi fè yon antrepriz komèsyal fonksyone. Demach sa a antre nan kad bon jan pwogrè pou jiris oubyen antreprenè k ap senplifye rechèch epi ekonomize tan yo.

Antrepriz endividyèl ki gen responsablite limite a se pou yon moun, e li se yon antite ki gen yon pèsonalite moral, ki gen dwa ak obligasyon ki fòme yon patrimwàn, ki pa gen anyen pou wè ak sa moun ki mèt antrepriz la posede. Antrepriz komèsyal kapab reyalize tout operasyon sivil ak komèsyal yo, bay sèvis oubyen enplike nan tout aktivite komèsyal oswa endistriyèl yo. Antrepriz endividyèl la kapab tounen yon sosyete anonim.

Kounye a, byen antrepriz la ap separe ak byen antreprenè a. Kounye a, byen antrepriz la reponn ak tout reponsablite l pou kont li. Antreprenè a kapab pran risk li vle, men byen konjwen l k ap egzèse yon lòt pwofesyon, pap nan risk yo. Antreprenè sa yo ap resevwa yon kad jiridik ki pral fè plizyè milye antreprenè sispann fonksyone nan enfòmèl. Kondisyon sa a ap pèmèt antreprenè ak anonim sa yo vin jwenn klas afè a pou ba yo rekonesans ak diyite pandan y ap varye fason klas afè yo konpoze.

Pwojè lwa sa a prevwa sanksyon pou manm fondatè yo, Prezidan, Administratè oubyen moun k ap jere, ki pa soumèt yo anba egzijans imatrikilasyon yo, depo oubyen enskripsyon nan rejis komès oswa tout lòt fòm piblisite. Tout moun sa yo ap tonbe anba sanksyon tribinal koreksyonèl kote y ap peye yon amand trant mil (30.000) Goud. Lwa a prevwa tou pèn pou moun ki rive komèt lòt enfraksyon.

Pwojè lwa sa a ki depoze devan Paleman an pou jwenn vòt li a pral anrichi epi modènize kòd travay la. Dwa sosyete ak antrepriz endividyèl yo ap yon veritab zouti ki pral sèvi aktè ekonomik ak faktè ki la pou fasilite moun k ap kreye antrepriz yo.

Pòtoprens, jou ki 19 Jiyè 2017 la

Fini.-